Préparation physique

Ces conseils d’entrainement résultent de notre expérience personnelle et d’une recherche d’informations provenant de différentes sources. Ces informations sont en grande partie tirées du site internet de Quechua.

Nous ne nous prétendons en aucun cas coach sportif et partageons simplement ces conseils.

Objectifs

Le fait d’être bien entraîné permet une meilleure connaissance de soi même et de ses limites. Lors de la compétition un raideur entraîné prendra de meilleures décisions tactiques et gérera mieux son effort. Il prendra aussi plus de plaisir à se dépasser !

Voici les conseils de base et quelques éléments essentiels pour gérer au mieux votre préparation physique pour un raid. Un programme d’entraînement type pour le raid n’existe pas car il sera différent pour chacun : Il faudra pour cela prendre en compte l’habitude et le niveau de pratique, le temps à disposition et l’objectif fixé.

Bien se préparer en amont de façon régulière et progressive 

En plus d’un style de vie sain, la préparation à ce type d’épreuve doit se faire bien en amont (6 à 8 semaines) et de manière régulière. Il est important de prendre du plaisir à s’entrainer. Le corps s’adapte à l’intensité de l’effort qu’on lui demande.

Il faut donc augmenter petit à petit la dose d’effort soit en augmentant la durée soit en augmentant la fréquence. Veillez aussi à respecter les phases de repos !


Varier les efforts 

Etant donné les nombreuses disciplines présentes dans un raid, il est très difficile de s’entrainer de façon intensive dans tous ces sports. Il est donc nécessaire de bien faire travailler toutes les parties du corps !

Par exemple : travailler les bras (musculation, tractions), couplé à une séance d’abdominaux vous aidera peut être à être plus efficace en Kayak sans en avoir énormément pratiqué !

Pensez aussi à varier le type d’entrainement (endurance fondamentale, travail sur la VMA,…)

S’entraîner en équipe et avec son matériel 

D’une part car c’est plus ludique de s’entraîner à plusieurs et d’autre part car cela permet créer une cohésion de groupe. Vous connaîtrez ainsi mieux les forces et faiblesses de vos coéquipiers et pourrez ainsi trouver le rythme de votre équipe.

Côté matériel, il est évident que s’entraîner avec celui que l’on utilisera pour la course permet d’éviter les mauvaises surprises. Cela permet de former l’équipement à votre corps (ex chaussures). Vous vous rendrez aussi plus compte de vos besoins.

Pour les étudiants de l’université d’Orléans, l’association Polytech Raid encadre deux entraînements de course à pied par semaine (lundi et jeudi). Pour toutes informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.


Attention au vélo 

Beaucoup de raideurs se font avoir, il ne suffit pas d’avoir « la caisse » pour faire du vélo. Il est important de réaliser plusieurs séances d’entraînement vtt pour être à l’aise le jour J. Lors des compétitions, les écarts les plus importants se creusent en général sur cette épreuve !